13 conseils marketing pour rédiger une annonce immobilière professionelle

13 Conseils pour rédiger son annonce immobilière professionnelle qui vends

Article rédigé sur la base des expériences web – le 09 Décembre 2020

Comment bien rédiger une annonce immobilière percutante ? | Comment le Copywriting génère 5X plus d’interactions ? Quels mots utiliser pour donner envie à vos clients de vous contacter ?

A l’heure du numérique et des médias sociaux, beaucoup de professionnels de l’immobilier se jettent sur Facebook ou un autre réseau social pour promouvoir leur nouveau bien fraichement rentré.

Malgré plus d’une centaine de réseaux sociaux, sites web dédiés à ce domaine, beaucoup capitalisent leurs efforts sur Facebook (+23M d’utilisateurs /mois) en faisant le partage de leurs biens immobiliers avec un tas de caractéristiques techniques et sans stratégie. Faut-il vraiment foncer la tête baissée dans la promotion de votre bien ?

Découvrez 13 conseils clés qui permettront d’améliorer significativement vos interactions & vendre facilement vos biens immobiliers.

Temps de lecture

5 minutes

#1 - Oubliez le jargon immobilier

DPE, Pourcentage, surface M², Lois en vigueurs, blablabla…

Personne ne souhaite des informations à dormir debout dès la première rencontre avec votre annonce immobilière. L’idée de faire cela, correspondrait à lire le mode d’emploi de votre smartphone avant même de l’allumer !

 

Les prospects veulent entendre dans un premier temps des mots forts ! Rêver, voyager, s’imaginer une vie avec leur moitié, leurs enfants, animaux, amis, dans un lieu idéal, avant de parler technique & finance.

Vendez du rêve (en restant réaliste bien sûr), vos prospects recherchent un bien qui demande un certain recul psychologique, rassurez-les avec vos arguments textuels & visuels sans rentrer dans les détails techniques du bien sur le premier aperçu de votre annonce.

#2 - Utilisez la technique du "Copywriting"

Exceptionnel, meilleur, découverte, insolite, idéale, urgence, prix attractif, exclusivité… Autant de mots forts, impactant émotionnellement un potentiel acquéreur dans sa prise de décision.

 

Le « Copywriting » est sans définition, un terme marketing pour définir une technique de rédaction d’argumentaires de vente mettant l’accent sur des mots et tournures de phrases qui suscitent l’enthousiasme et « pousse » le lecteur à la prise de décision, c’est-à-dire : Le convaincre à effectuer une action objective (CTA).

 

En rédigeant votre annonce, utilisez des arguments que vos acquéreurs ont envie d’entendre : Du rêve, de la bienveillance, de la réassurance.

Exemples : Oubliez la routine, voyagez avec nous, uniquement pour vous, ce bien vous ressemble, faible taux, c’est le moment ou jamais, il sera trop tard, maison de charme…

 

Type de rédaction à bannir : « Nouveau bien 120m², SDB + WC, 1 étage avec 2 chambres + Salon avec cheminée granulés, grand jardin – DPE en cours, CONTACTEZ-MOI pour vos projets immobiliers au 06-07-08-09 ou au 07 28 54 89… »

 

Idée de rédaction conseillée :

« Oubliez votre routine & voyagez au XVIIIe siècle avec cette bâtisse de charme nichée au cœur d’une forêt millénaire – Sur deux étages & exposée plein SUD, elle sera l’idéale pour les séniors à la recherche d’une vie paisible, idyllique à deux pas de Chantilly.

>>Découvrez-là en exclusivité >> Cliquez ICI »

 

 

Voyez-vous la différence significative pour présenter un bien ?

 

 

*Utilisez des Urls « Trackés » de redirection vers votre site web, articles de blog ou tout autre page de destination avec un Call To Action pertinent (En profiter, En savoir plus, Demande d’information, Appeler etc.) & analysez vos performances suivant le type de bien recherché par vos acquéreurs.

 

**Générez du trafic naturel sur votre site, améliore votre indexation sur Google 😊

#3 - Vous n'avez que cinq secondes pour séduire

Si vous faites la promotion de votre annonce dans votre boutique, sur votre site vitrine, vos médias sociaux et autres sites immobiliers, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul ! Vous devez être le plus engageant possible & très rapidement.

 

Vous n’avez pas deux fois la chance de faire bonne impression.

 

Si en quelques secondes vous n’avez pas convaincu votre client, inutile de le rappeler, vous connaissez déjà sa réponse. Pour caricaturer mes dires comme j’aime le faire afin d’être le plus compréhensible de tous, c’est un peu à l’exemple d’un entretien d’embauche ; Si après dix minutes de stress intense vous n’êtes pas serein, confiant & dynamique en serrant la main du DRH pour le saluer chaleureusement, ne laissez pas votre CV. Rentrez chez vous.

#4 - Séduire votre audience avec des mots qui vendent

De trop nombreuses fois les annonces immobilières sans mettre tout le monde dans le même panier, ressemblent à un mode d’emploi complexe écrit dans toutes les langues.

 

Votre prospect n’a pas le temps de lire toutes les informations, loi Hamon, classes énergétiques, etc non pertinentes dans un premier temps. Bien sûr cela à son importance mais pas à la première vue du bien.

 

N’oubliez pas que mes conseils ont uniquement pour objectifs de vous permettre d’avoir plus de contacts qualifiés, demandes d’informations ou de visite pour vendre votre bien.

Je ne saurai remplacer votre métier mais prenez en considération que vous devez donner à vos futurs acquéreurs l’envie d’en savoir plus sur votre maison, appartement, terrain etc.

 

La simple & unique raison est de pouvoir à la fois de convertir le prospect en visiteur sur votre site web ce qui permet aussi par cette occasion de trouver peut-être un autre bien approprié pour son projet ; mais c’est surtout pour qu’il vous contacte.

 

A vous en tant que vendeur de défendre l’idée que ce projet peut lui correspondre si les informations de bases sont réunies (Motivation, finances, situation actuelle…).

Utilisez un appel à l’action facile :

  • En savoir plus (lien de l’annonce web)
  • Appelez-nous pour connaitre le prix
  • Demander à visiter (Formulaire de contact adapté à l’issu)

Ne mettez pas toutes vos adresses mails, numéros fixes, portables etc soyez direct sans faire perdre de temps à votre futur client.

Idem, pensez régulièrement à vérifier vos informations de contact. Beaucoup de site web ont un numéro de téléphone ou e-mail invalide, je vous laisse imaginer la qualité de service client qui en découle !

#5 - Offrez du contenu de qualité à votre communauté

Inutile de vous rappeler que Facebook n’est pas Leboncoin.fr ou encore A vendre A Louer, les utilisateurs Facebook ou autres médias sociaux, utilisent ces réseaux uniquement pour se divertir, se détendre, regarder des vidéos de chats ou des vidéos de stars en rentrant du travail à des heures stratégiques.

 

Vous l’avez compris donc, ils ne vont pas sur les médias sociaux pour rechercher une maison sachant qu’en plus il n’existe pas d’Onglet de recherche à proprement dit sur votre page pour trouver un bien dans la même lignée que la Marketplace Facebook ou celui de votre site web.

 

 

Offrez des astuces, informations à forte valeur, bons plans, coulisse de votre entreprise etc.

La base des médias sociaux pour une entreprise c’est 20% d’auto-promotion & 80% d’informations pertinentes & gratuites (ex : Cet article de blog que vous lisez)

 

Captez rapidement leur attention en misant sur le visuel, l’humain et le copywriting.

#6 - Créez des titres percutants et gagnez en visibilité

« Nos 10 bonnes raisons d’habiter à … »

« Avant d’acheter, ne tombez pas dans ce piège »

« Isoler sa maison pour 1€, réalité ou arnaque ? »

Créez des posts, articles, annonces avec des titres accrocheurs, un peu à l’idée d’un film hollywoodien ! Vous regardez le titre, la jackette du film et puis vous allez regarder la bande annonce.

Vous devez faire la même chose ! C’est-à-dire de créer votre propre Trailer et donner envie de regarder votre film !

#7 - Planifiez vos annonces social media

Les outils marketing gratuits ou payants ont le vent en poupe sur le web. Du CRM au logiciel de design ou outils de gestion interne des sites web, vous avez la possibilité de panifier des publications sur tous vos médias sociaux de totalement automatisé comme avec Hootsuite, Hubspot, Facebook Publishing tools, etc.

 

Je vous recommande pour autant, ne pas publier le même contenu sur chaque réseau social ou le même site d’annonce immobilière. Vous comprenez que la rédaction d’une annonce pour un bien immobilier à plus de 500k€ n’aura pas d’intérêt d’être sur Leboncoin simplement parce que les personnes susceptibles de rechercher ce type de bien, font des recherches que sur des sites web dédiés à un certain marché de niche et n’utilisent pas le même « langage code » qu’une personne dite « lambda » qui recherche un bien à 200k€.

 

Adaptez votre copywriting à votre personna marketing et diffusez vos annonces sur canal de distribution adapté à votre audience.

#8 - Ne divulguez pas vos prix sur vos annonces social media

Pourquoi se vanté d’un bien à 400 000€ FAI affiché en CAPITAL sur votre réseau social si ce n’est que la personne n’a même pas eu l’occasion d’être inspiré émotionnellement par la lecture complète de votre annonce et sans vous avoir contacté ?

Capitalisez dans un premier temps sur une présentation brève puis les atouts & les avantages avant de parler des caractéristiques & du prix qui freinera inconsciemment n’importe quelle personne intéressée.

C’est aussi pour une de ses raisons que lors de votre rendu d’estimation, vous tournez autour de différents arguments avant d’énoncer le prix du bien.

Faites-en autant en vendant votre produit immobilier.

#9 - Investissez dans la photographie & la vidéo immobilière

Trop d’agences, de mandataires indépendants utilisent des visuels de faible qualité pour mettre en avant leur produit. Je comprends l’idée que c’est lors de la visite chez le vendeur que vous prenez des photos rapidement en plus des notes à retranscrire avec votre plus beau stylo sur votre calepin en cuir.

 

Si je peux vous donner une piste d’amélioration à ce sujet, la voici : Préparez un second rendez-vous pour venir faire des photographies professionnelles en prenant le temps de bien soigner la composition, le cadrage et gérer la terrible lumière aléatoire mêlant zones d’ombres et lumières blanches aux fenêtres !

 

Rappelez-vous que les efforts en pige que vous avez passés jusque tard le soir pour trouver enfin un potentiel mandat de vente à rentrer pour toucher votre future commission. Celle-ci pourra arriver plus rapidement & facilement si vous concentrez vos efforts sur le visuel, parce qu’une annonce sans photos ou très mal composée c’est du temps perdu et une commission qui tardera à rentrer.

 

N’oubliez pas la promesse faite à votre client « Nous avons pleins d’outils marketing pour vendre votre bien, nous sommes sur TF1 & 40 sites web, nous vendons sous 30 jours en plus ont fait des belles photos sur Facebook avec 950 fans blablabla… » et puis vous arrivez avec votre iPhone tel un photographe de renom et vous tournez dans tous les sens pour trouver le meilleur angle de vue. Que vont pensez ces personnes vous ayant confié leur maison ?

 

Les amateurs n’ont pas leur place dans l’immobilier, vous êtes expert, démontrez tout votre potentiel.

 

Astuce: Allumez les lumières & rangez un minimum la pièce avant de faire vos photos chez le client.

#10 - Créez des annonces immobilières sous différents formats

Si vous utilisez principalement les médias sociaux pour promouvoir « gratuitement » vos biens immobiliers, profitez-en jusqu’au bout !

Utilisez les outils de publications pour mixer vos posts d’actualités (Vidéo au drone, animations Gifs, Carrousel d’images, Direct live, Instant Expérience, vue 360°…) en gardant bien sûr votre cohérence graphique et votre ligne éditoriale en ligne de mire.

 

Astuce + : 2021 sera probablement l’année de l’animation & de la vidéo. Trouvez des maintenant des idées de storyboard, cadrage, matériel & outils de traitement.

 

A savoir aussi qu’une vidéo inférieure à 3min de lecture à un taux d’engagement plus élevé en moyenne qu’une vidéo supérieure à ce temps.

#11 - Evitez de bricoler vos supports marketing

L’amateurisme peut refroidir l’envie à votre prospect de vous confier son bien. Vous êtes expert en immobilier, pas expert en communication & publicité.

Inutile de vous tuer à la tâche en essayant de créer un flyer au mauvais format, un graphisme qui ne reflète pas votre entreprise, des e-mailing envoyés en masse et gérer votre site internet en autonomie sans connaissance web. Déléguez votre travail à des personnes dont c’est le métier.

Comprenez que le domaine du marketing & de la communication nécessite des techniques et un savoir fondé par des études, de la passion et des années d’expériences. Ne tombez pas dans le panneau des solutions 10en1 avec des sites qui vous font croire monts et merveilles en misant sur votre méconnaissance de l’univers publicitaire.

Pourquoi ?

Ils connaissent le marché immobilier de manière générale, mais ne connaissent probablement pas votre cible, votre marché local & n’assure probablement pas de suivi en dehors de leurs heures de bureau. Pour faire quelques économies, vous perdez sans aucun doute, vos objectifs de vue, votre argent et gaspillez votre temps précieux.

Info + : N’oubliez pas que dans 90% du temps, vous n’êtes pas propriétaires de vos supports, idem pour votre site web. Si demain votre partenaire CRM chute pour des raisons X ou Y, vous tomberez avec lui sans le moindre souvenir de votre activité.

#12 - Ne rédigez pas d'annonce en dehors de votre secteur

Votre communauté n’est sans doute pas de cette zone. Concentrez vos efforts de visibilité uniquement sur votre secteur, cela permettra d’avoir une connaissance accrue du secteur et vos prospects le ressentiront.

J’ai vu de nombreux commerciaux mettre en avant un bien immobilier dans leur ville et puis une heure plus tard dans le département voisin ! A moins de bénéficié de la visibilité d’un réseau national, en tant qu’agence indépendante, je vous conseille de rester expert dans votre zone géographique pour rédiger vos argumentaires de vente et ne pas vous étendre dans sur un territoire que vous ne maitrisez pas.

#13 - Conseil bonus pour rédiger vos annonces immobilières

Il est de plus en plus difficile rentrer des mandats immobiliers, alors ne vous précipitez pas pour rédiger vos annonces. N’oubliez pas la pertinence du fait que c’est avant tout votre produit que vous vendez et à un certain prix qui demande à votre visiteur une réelle réflexion.

Vous vendez un bien à plusieurs centaines de milliers d’euros, vous ne vendez pas du Nutella® ! Faites les choses sereinement, appliquez ces conseils & vos clients seront vous le rendre.

Community manager -Social media formule

Vous avez apprécié cet article ? Propulsez votre entreprise dans un nouveau monde dès aujourd’hui en partageant ce post avec vos partenaires !

Recevez des conseils par e-mail

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains conseils marketing indispensables !

    Laisser un commentaire